Qu’est ce qu’un bouton panique ?

Publié le : 24 mars 20213 mins de lecture

Les incidents d’agression envers les employés seraient en augmentation. Un système de bouton de panique peut être un moyen très efficace de rassurer le personnel et, en cas de situation, d’aider à éviter que les circonstances ne dégénèrent en un événement nuisible. Autrefois réservée aux banques et autres institutions manipulant de gros volumes de liquidités, les systèmes de bouton de panique modernes peuvent être utilisés partout où le personnel peut avoir besoin de demander de l’aide rapidement.

En quoi consiste le bouton panique ?

Le bouton panique est l’appareil que la personne active lorsqu’elle a besoin d’aide. Il existe de nombreux styles de boutons de panique disponibles. Ceux-ci peuvent avoir un seul bouton poussoir, deux boutons poussoirs qui doivent être enfoncés simultanément, des dispositifs qui doivent être pressés et des dispositifs qui sont activés par un pied ou un genou. Il existe également des dispositifs qui peuvent être activés secrètement lorsque de l’argent ou un produit est retiré à la demande d’un voleur. La plupart des boutons de panique sont spécialement conçus pour résister à une activation accidentelle.

Bouton panique : emplacement d’installation

Les boutons de panique sont normalement installés dans un endroit où ils peuvent être facilement atteints, mais hors de la vue de l’observateur occasionnel. Dans de nombreux cas, le bouton panique est installé sous un bureau ou un comptoir. Les boutons de panique peuvent être de type filaire ou sans-fil. En effet, les types filaires sont connectés à l’aide d’un câble. Ils sont très fiables, mais il peut parfois être difficile et coûteux d’obtenir un câble à chaque emplacement de bouton de panique.

Par ailleurs, les boutons de panique sans fil utilisent un émetteur radio à courte portée, similaire à celui utilisé avec un ouvre-porte de garage. Les boutons de panique sans fil sont faciles à installer et peuvent être placés à peu près n’importe où.

Utilisation réussie d’un bouton panique

Dans certains endroits, différents types de réponses peuvent être nécessaires pour gérer différents types de situations. Par exemple, une personne ivre dans le hall présente une menace différente de celle d’un voleur à main armée, mais les employés peuvent souhaiter avoir une méthode pour appeler discrètement de l’aide dans les deux cas. Pour gérer cela, il est possible d’installer un bouton panique « à deux états ». Ce bouton peut être programmé de manière à ce que deux types de signaux puissent être envoyés, un pour les vraies urgences et un pour les cas où de l’aide est nécessaire, mais que la situation ne nécessite pas d’intervention d’urgence.

Plan du site